Les humeurs de Princesse

Les écrits qui me prendront sur le boulot, le dodo, les enfants, le ménage, la bonne, et moi…

Menu de Navigation

RRRRRRRR…..

Posté par le jan 13, 2009 dans Humeurs | 6 commentaires

Les absents ont-ils toujours tort ? Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ? La femme est-elle l’égale de l’homme ? Quand le chat dort, les souris dansent-elles ?

A tout cela, je réponds OUI !!! Peu de lecteurs sur ce blog, mais les rares privilégié(e)s de ce chef-d’oeuvre de littérature savent que je suis momentanément écartée de certaines préoccupations professionnelles pour cause de naissance (je t’adore ma fille !!!). Alors comme « prime » de fin d’année, mon chef, après un entretien tellement courtois qu’il n’en a rien été retiré, a décidé de réorganiser le service dans lequel je devais être affectée…Jusque là rien de bien surprenant j’imagine pour le commun des mortelles qui se font entuber (voire plus) par leurs patrons, qu’elles vénèrent par ailleurs et qu’elles honorent de leurs magnifiques ongles peints. Le problème étant dans le fait que la courtoisie s’est arrêtée à la porte de son auguste bureau à l’issue de cet entretien et que j’apprends, lors d’une petite fête donnée par une amie sur le départ (pas à la retraite non, mais vers les bras de son amoureux), de la bouche d’une autre amie (ben ouais j’en ai quelques unes malgré leur absence insolente sur ce blog) qu’en fait mon emploi du temps serait sensiblement différent de celui annoncé…Bon, je ne rentre pas dans les détails mais pour les afficionadas de Bridget Jones, on imagine aisément la scène, où apprenant cela, elle fonce bourrée sur Hugh Grant (sal…!) et lui crache son venin lui collant au passage quelques miettes du dernier canapé tiède à la mayo en voie de décomposition…Sauf que moi je n’avais rien bu (cf explication sur un de mes commentaires à « …et surtout la santé! ») et ai donc gardé mon venin au fond de la gorge…C’est mon heureux homme qui fut…heureux justement!…lorsque je suis rentrée (on arrête tout de suite les films!) et que je lui ai raconté ce nouvel épisode trépidant de ma vie -faut dire que c’est plutôt calme en ce moment et que finalement j’ai retrouvé une certaine estime de moi-même à lui évoquer ce problème plutôt que la couleur de la dernière crotte de ma fille « dis donc chéri, tu ne trouves pas qu’elle est passée de l’ocre de Provence à Safran des Indes ? »-.  Et qu’il me rétorqua fort à propos : « Tu sais ma chérie, je suis entièrement d’accord avec toi, la moindre des choses aurait été qu’il te prévienne mais si seulement tu pouvais lui en parler comme tu m’en parles…mais je te connais, devant lui tu vas t’aplatir comme une limande… » Il aurait du deviner qu’en ce moment plate comme une limande, c’était vraiment pas possible…

Et bien, je ne me suis pas écrasée, je n’ai pas laissé tomber et j’y suis allée : « VENI, VIDI… » Bon, VICI, je ne sais pas encore…Il me tient au courant…

La suite, au prochain épisode. Vive les grosses qui font des enfants pour la Nation et Vive la retraite des gros !!!!!




Read More

Quichorizo

Posté par le jan 6, 2009 dans Senteurs | 4 commentaires

Tout le monde n’a pas un vieux chorizo au fond du frigo et pourtant…Cela étant cette délicieuse quiche foncttionne aussi avec le saucisson espagnol fraîchement acquis…Gros succès hier soir donc avec cette recette improvisée des fonds de placard ! J’ai même eu droit à un « à refaire ! », ce qui montre l’efficacité de mon oeuvre !

Donc, pour vous assurer une soirée pleine de reconnaissance, voire d’amour et peut-être encore plus (j’aime à croire que le piment du chorizo pourrait avoir d’autres effets que ceux sur les intestins), prenez :

- un fond de tarte (brisée ou feuilletée, moi je n’avais que du feuilleté dans mon fridge et c’était très bon),

- 3 oeufs,

- 20 cl de crème fraîche,

- 10 cl de lait,

- gruyère râpé,

- 100 gr de chorizo coupé en fines rondelles.

On place les rondelles de chorizon au fond de la tarte, on parsème de gruyère râpé  et de basilic ‘s’il traîne lui aussi au fond du frigidaire) et on verse l’appareil préalablement mélangé. On enfourne pour 40 mn à 180 ° et on laisse faire…

Bon, je n’ai pas pris de photo, ceci n’étant pas un blog de cuisine et certaines le faisant infiniment mieux que moi mais vous savez à quoi ressemble une quiche, non ? A moins que ce ne soit vous les quiches ?

Read More

« …et surtout la santé ! »

Posté par le jan 5, 2009 dans Humeurs | 6 commentaires

Et voilà 2009 c’est parti !

Année de la teuf  ? ça nous changerait depuis trois ans de cocooning amoureux puis de ramassage de crottes dans les couches…

Année du Boeuf ? J’en sais rien, mes magazines féminins préférés n’ayant pas encore sorti leurs doubles pages annuelles sur l’astrologie chinoise et moi-même étant Dragon, les Boeufs je m’en fiche…

Année de la meuf ? Retour à la première hypothèse…Ou demander aux hommes…ce serait encore la meilleure solution même si on connait la réponse, « c’est tous les jours votre fête ! »

Bon, moi je décide, 2009, ce sera l’année du neuf, du changement, des fins de « faisage de tronche » le matin, des déprimes latentes, du portage de pulls distendus et des culottes trouées ! Mot d’ordre : la vie est belle ! Fermons les yeux sous ce ciel grisonnant qui menace de nous tomber sur la tête tous les matins, sur ces pedzouilles qui font leur ballade matinale en voiture alors qu’on est déjà à la bourre sur le programme du surlendemain, sur cette folle nuit de sexe rendue encore plus folle avec nos cuisses fuselées, lesquelles le sont justement parce qu(on n’arrête plus de faire que ça du sexe…

On en rêve, c’est déjà ça…


Pardon pour ce post qui ressemble à une mauvaise chronique de « Elle » et qui a été sensiblement tronqué à cause d’un bug de connexion…

Bon, les filles, on se le fait quand ce resto pour faire nos langues de vipères sur le boulot, Noël et les mèches ratées du coiffeur…?


Read More

LILLE-TOURS, sans retour…

Posté par le déc 12, 2008 dans Malheurs | 4 commentaires

Car je ne me fais pas d’illusions…Audrey s’en va et je ne sais quand nous la reverrons…Drôle de métier qui au gré des mutations et conformément au statut nous oblige souvent à nous dire au revoir…voire adieu…

Dans une semaine maintenant, nous nous ferons une dernière bise, qui aura un goût amer. Parce qu’Audrey avait marqué quelque part la vie de notre Palais. Parfois « Nadine de R. », parfois « Miss Voici », mais toujours de bonne humeur et pleine d’entrain pour égayer nos journées quelque fois sombres.

Alors, bon vent à Tours, chère Audrey…et sache que si tu reviens un jour dans nos contrées, moi je serai toujours là !!! (Parce que je n’en dirais pas autant de toutes tes autres copines…) Et crotte !

Read More

Oie ou canard ?

Posté par le déc 3, 2008 dans Senteurs | 3 commentaires

Cette année, mon cher et tendre ayant eu l’excellente idée, malgré son aversion pour les fêtes de famille et Noël en particulier, de réunir sa famille et MA famille pour le réveillon de Noël !!! Or, comme vous le savez, nous hébergeons actuellement deux petites « quenelles » (j’adoooooore les quenelles !) de 16 mois et 15 jours ! Dois-je vous exposer le problème ?

Non, il me semble que c’est assez clair…Bref, non content d’avoir lancé cette invitation, il fallait désormais se charger de l’organisation et plus précisément du menu…Parce qu’évidemment, nous n’allons pas servir à nos chers et tendres les barquettes de charcuterie sous vide que ma moitié, que dis-je mon double, mon autre moi-même, affectionne tant (il me semble avoir déjà évoqué cet aspect dans un précédent article)…Nous avons donc trouvé la solution royale dans les personnes de nos chères mères, lesquelles précisons-le sont à la retraite et n’ont donc que ça à faire, tiens d’ailleurs, je n’ai pas reçu d’invitations de leur part cette année…à ma belle-mère, ses légendaires ris-de-veau, à ma mère le foie gras !

Sauf que (je balance, de toute façon, elles ne le liront jamais), ce serait presque trop simple !!! Ben oui, les ris-de-veau d’accord, mais à condition de se charger des courses (donc trouver le fournisseur, la quantité, les acheter, les ramener à la maison, à moins que l’un d’entre vous connaisse un traiteur-livreur de ris de veau ? oui ? Ah non ? et évidemment les payer mais c’est un autre aspect du problème me direz-vous et après tout c’est nous qui invitons). Bon, d’accord, dossier ris de veau classé !

Le foie gras…Ma chère maman que j’aime tant s’était après mûre réflexion, proposée de le faire de ses blanches mains…Mais qu’apprends-je ? Simple comme un coup de fil, elle m’annonce la semaine dernière qu’elle renonce à son atelier foie gras parce qu’elle n’arrive pas à terminer son rang de tricot !!!! Alors là plus personne ne comprend rien…évidemment, j’explique…Heureuse grand-mère d’une petite-fille (Camille, née le 19 novembre dernier, je sais je radote, mais je l’adoooore, oui elle aussi), ma petite maman s’est mise en tête de renouer avec les joies de la layette faite main (histoire je pense de se rappeler ses propres joies de grossesse mais aussi de rattraper le néant de ses confections pour son premier petit-fils -Jean-) et donc s’est atteler à la création de…tiens d’ailleurs je ne sais même pas quoi…et qu’elle réalise qu’elle ne sait plus faire…ça y est, vous comprenez le raisonnement ? Puisque je ne sais plus tricoter, je ne peux pas faire de foie gras…

Donc me voilà avec le bébé…Alors si quelqu’un habite le Nord, aime le foie gras et connaît THE adresse, faites-le moi savoir !!! J’ai 12 personnes qui vont crever la dalle et qui vont faire de moi l’oie pour le réveillon de Noël !!!!!


Read More